Pied normal pied plat

2- Douleurs du milieu du pied ou medio pied

a- Douleurs du dos du pied

Douleurs du milieu du pied ou medio piedLe plus souvent ces douleurs sont dues à une arthrose de l’articulation entre les os du tarse et du métatarse, c’est-à-dire l’articulation située au niveau du sommet de l’arche du pied.

C’est l’arthrose de l’interligne de Lisfranc.

Cette arthrose vient le plus souvent spontanément, mais peut aussi survenir après un traumatisme plus ancien.

Cette arthrose est douloureuse à la marche et évolue avec des périodes plus douloureuses et inflammatoires et des moments plus supportables.

Elle s’accompagne d’un léger gonflement du dos du pied et la perception à la palpation de discrètes excroissances osseuses dorsales en rapport avec des petits becs de perroquet arthrosiques.

L’arthrose est douloureuse par manque de cartilage, et ne peut guérir. La médecine ne permet pas encore de recréer une surface de cartilage disparue.

Le traitement consistera donc à donner des moyens au patient afin de rendre cette arthrose le plus supportable et le moins pénalisant possible. Il est à base d’anti-inflammatoires, d’antalgiques, de rééducation douce, de semelles orthopédiques, en privilégiant des chaussures à semelle rigide, d’infiltrations, de cures thermales.

Dans les cas extrêmes d’invalidité, on pourra proposer une intervention chirurgicale dont les suites sont toujours longues.

b- Douleur de pied plat

Certains pieds présentent un affaissement de l’arche interne.

Cet affaissement peut être d’origine congénitale, familiale, apparaissant dès le plus jeune âge.

Parfois cet affaissement peut survenir en vieillissant, et avec le temps le pied s’effondre progressivement sur sa partie interne.

Pied normal pied plat

Cet affaissement provoque un mauvais appui du pied dont la charge est accentuée sur la partie interne, entrainant non seulement des douleurs de surcharge mécanique, mais aussi des conséquences sur les articulations situées au dessus : arrière pied, cheville, genou, hanche, et colonne vertébrale.

Le problème est mécanique, de mauvaise répartition des appuis, et la solution thérapeutique le sera aussi.

Il faut relever et soutenir cette arche effondrée, en utilisant des semelles orthopédiques.

Si ces semelles ne sont pas tolérées ou inefficaces à cause d’une déformation trop importante, il faudra alors envisager une intervention chirurgicale qui consistera à pratiquer des fractures dans le pied afin de le redresser.

Ces opérations demandent des suites opératoires assez longues.

c- Douleurs du médio pied sur pied creux

Les pieds creux ou hyper cambrés sont plus rares que les pieds plats.

De plus ils sont rarement douloureux au niveau du dos du pied.

Certains pieds creux très déformés ont une origine familiale et neurologique rentrant dans le cadre d’une maladie de Charcot Marie Tooth. (à ne pas confondre avec la maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique qui est une maladie neurologique beaucoup plus grave).

La plupart de ces pieds creux douloureux est soulagée par le port de semelles orthopédiques et des séances de rééducation.

Dans de très rares cas, est proposée une intervention chirurgicale dont les suites opératoires sont longues.

Cette intervention doit être discutée avec précaution dans le cadre d’une maladie de Charcot Marie Tooth.

d- Douleur plantaire au niveau du médio pied

Le plus souvent il s’agit d’une inflammation de l’aponévrose plantaire, qui est la corde de l’arche du pied ; cette aponévrose est un ruban fibreux épais, que l’on sent se tendre à la plante du pied lorsqu’on tend les orteils vers le haut, qui se fixe sur la partie plantaire de l’os calcanéum du talon, parcourt toute la plante du pied, et vient se terminer à la base des orteils.d. Douleur plantaire au niveau du médio pied

Avec le temps, cette aponévrose se rétracte en perdant son élasticité et s’enflamme plus facilement, provoquant des douleurs à la marche.

Pour traiter et éviter ces douleurs, il faut éviter le port de chaussures trop plates et qui ne maintiennent pas le pied, et pratiquer régulièrement des séances d’étirements du tendon d’Achille et de l’aponévrose.

Parfois cette rétraction de l’aponévrose s’accompagne de nodules que l’on sent à la palpation de la plante du pied, au niveau du creux du pied.

Il s’agit de la maladie de Ledderhose. Ces nodules sont en général bien tolérés et ne demandent que très rarement une intervention afin de les enlever.

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...