En quoi consiste la chirurgie du pied ?

Avant opération du piedSous la rétraction des muscles et des tendons, les os sortent de leur articulation (cf. causes des déformations).
La chirurgie consiste donc à replacer les os dans leur articulation.

Les techniques les plus fiables utilisées depuis plus de 20 ans en France et depuis plus de 30 ans aux Etats Unis, consistent à pratiquer des ostéotomies, c’est-à-dire des petites fractures dans les os déplacés.
Ainsi la correction est réalisée dans la structure même de l’os, et la déformation ne se reproduira pas une fois que le cal osseux aura soudé l’os en bonne position.

Les Ostéotomies

Anesthésie en Chirurgie du piedCes ostéotomies peuvent être effectuées en pratiquant une incision de quelques centimètres, ou en percutané, c’est-à-dire par de micro incisions qui ne laissent pas de cicatrice (cf. chirurgie percutanée).

Pour fixer ces ostéotomies en bonne position, on utilise parfois une tige de matériel résorbable, qui se délite dans l’organisme avec le temps.

L’utilisation de ce matériel n’est pas systématique, notamment en chirurgie percutanée, ou la confection d’un bandage serré type strapping, permet de maintenir l’ostéotomie et l’axe de l’orteil en bonne position.

Ces ostéotomies permettent de replacer les extrémités osseuses sorties de leur articulation, et de les raccourcir légèrement, afin d’éviter la remise en tension de l’appareil musculo tendineux, et donc le risque de récidive de la déformation, ou de raideur articulaire post opératoire.

On pourrait imaginer qu’il serait plus simple d’allonger les tendons, mais il faut comprendre qu’ils ne sont pas les seuls incriminés dans l’origine de la déformation ; sont intéressés aussi par la rétraction les muscles, les ligaments, les capsules articulaires et tous les tissus péri articulaires. C’est pour cela qu’il est plus facile de raccourcir légèrement le squelette, ce qui permet de détendre toutes les formations tissulaires de manière équivalente.

Toutefois, il n’est pas exclu d’allonger en cours d’intervention quelques tendons particulièrement rétractés.

La difficulté de la chirurgie, est de raccourcir suffisamment le squelette pour détendre les formations musculo tendineuses, mais sans excès, pour ne pas provoquer un déséquilibre avec les autres orteils et métatarsiens.

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...