Pathologie du pied : les déformations du pied

Secondairement à la rétraction des muscles et tendons (voir les causes des déformations), les os devenus trop longs se déplacent et font saillie sous la peau.

Arthrose du pied chirurgieSous l’effet de la rétraction des tendons, la palette des 5 métatarsiens s’ouvre en éventail ; chaque orteil articulé avec son métatarsien, suit le mouvement à sa manière.

En général, l’orteil va dans le sens inverse de son métatarsien.

Ainsi le premier métatarsien tourne vers l’intérieur, sa tête fait saillie sous la peau provoquant la bosse de l’oignon, et le gros orteil tourne vers l’extérieur réalisant l’ hallux valgus.

Le cinquième métatarsien tourne vers l’extérieur provoquant lui aussi une petite saillie osseuse appelée « bunionette », parfois douloureuse au chaussage, et en revanche, le 5ème orteil tourne vers l’intérieur, se plaçant quelquefois sous le 4ème , parfois au-dessus réalisant le « quintus varus supraductus »

Les métatarsiens centraux, eux, se déplacent vers le bas, faisant saillie sous la peau plantaire, entrainant un déséquilibre d’appui, et créant une surcharge de la partie centrale.
Les patients décrivent des douleurs d’appui « sur les coussinets », avec sensation de marcher sur les os ou sur un caillou, de la corne épaisse de la peau plantaire sur les points d’appui. Les orteils centraux dans ce cas se déplacent vers le haut, réalisant des orteils en griffe ou des luxations d’orteils.

L’opération des déformations du pied consiste donc non pas à enlever ou rogner l’os saillant mais à le remettre à sa place.
En ce qui concerne l’oignon, on pratique une petite fracture dans le métatarsien, ce qui permet de faire glisser à l’intérieur du pied la tête métatarsienne saillante.

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...