Pathologie du Pied : Séquelle de traumatisme

Tout traumatisme du pied, que ce soit une simple entorse ou une fracture, peut entrainer des répercussions plus ou moins invalidantes.

Avant opération du piedLes conséquences d’un traumatisme peuvent être de 2 types :

  •  déformation du pied ou d’un des nombreux os du pied
    qui consolide de manière désaxée ou raccourcie, entrainant une modification de l’architecture du pied.
    Cette fracture ou luxation a souvent été opérée immédiatement après l’accident, afin de redonner au pied sa forme anatomique.
    Cet acte chirurgical effectué dans l’urgence, ne réussit pas toujours à résoudre tous les problèmes, en rapport avec des facteurs aggravants :
    facteurs dus à la complexité des lésions, du mauvais état de la peau traumatisée, ou l’éventualité de l’association d’autres lésions plus graves qui ont mis en péril la vie du patient, et qui ont monopolisé l’énergie de l’équipe soignante, rendant le traitement du pied comme secondaire.
    Plusieurs mois après l’accident, il faut évaluer l’état du pied et le niveau des séquelles, afin de juger de la possibilité d’une intervention réparatrice, capable d’améliorer la fonction du pied ou de la cheville.
    L’opportunité de cet acte chirurgical sera discutée avec le patient, après l’étude d’examens complémentaires, afin d’établir une prévision d’amélioration, en pesant les bénéfices possibles et les risques potentiels.
  •  des lésions d’arthrose post traumatique, intéressant une ou plusieurs articulations du pied (voir arthrose).

Ici encore, une analyse de la situation permettra de juger de l’éventualité d’une intervention susceptible d’apporter une amélioration fonctionnelle au pied du patient.

After you have typed in some text, hit ENTER to start searching...